La landing page parfaite pour vendre votre SAAS

[fa icon="calendar"] 05 avril 16 03:54 / by Thomas Blondel

La landing page est un incontournable de votre arsenal webmarketing : un outil redoutable pour capter l’attention du visiteur et le convaincre de s’abonner à votre service.

En théorie, le concept est plutôt simple : une page sur laquelle “atterrit” (to land) l’internaute et qui va l’encourager à réaliser une action

  • Demander une démo
  • Être recontacté par un commercial
  • Se créer un compte
  • Etc.
En pratique, concevoir une landing page efficace demande du doigté et une bonne connaissance des techniques les plus efficaces… à commencer par les 8 suivantes.

1. Limitez au maximum les Call To Action


Le Call to Action est le coeur de votre landing page. Ce message, sous la forme d’un texte, d’un bouton ou d’un visuel, n’a qu’un seul but : faire réagir le visiteur.

la-landing-page-parfaite_01.jpg

Un call-to-action accrocheur et bien placé augmente drastiquement vos chances d’inciter l’internaute au clic… à condition de respecter la règle d’or.

“Plus vous offrez de choix à un individu, plus il mettra de temps à choisir”

Limitez-vous à un seul call-to-action par landing page : au-delà, vous allez disperser l’attention du visiteur, embrouiller votre message, faire hésiter l’internaute et délayer le clic.

2. Retirez -ou au moins- limitez les liens sortants

À commencer par votre menu de navigation.

Votre landing page est un concentré : le moindre élément est optimisé pour capter l’attention du visiteur et l’encourager à la conversion.

Contrairement aux autres pages du site, le but ici n’est pas d’inviter l’internaute à explorer votre site ou à surfer de page en page. L’objectif est de focaliser son attention et l’amener le plus vite possible à un call-to-action percutant.

Évitez donc également d'éloigner votre visiteur vers des pages complémentaires, aussi pertinentes soient-elles (Tarifs, Témoignages, Notre équipe…).

Encore une fois : le but est de concentrer l'attention du visiteur et l'inciter à agir par le biais du CTA. Pas de lui faire quitter la page.

Quant aux liens vers vos réseaux sociaux, ces jolies pastilles colorées qui attirent le regard, et bien... Comme l'illustre Andy Crestodina, co-fondateur d'Orbit Media et expert reconnu en Content Marketing, dans son article "15 things to remove from your website immediatly", quand un visiteur quitte votre site pour rejoindre un réseau social, il n'est pas enclun à y revenir. 

“Facebook is worth $300 billion. You need the visitors more than they do.”

Landing_Page_-_avoid_social_media_links.png

3. Allégez au maximum le formulaire

Au clic sur le CTA, votre visiteur sera redirigé vers un formulaire qu’il devra compléter avant accéder à l’étape suivante, que vous aurez vous-même déterminée selon votre objectif:
  • Se créer un compte sur votre service afin de commencer à l'utiliser
  • Saisir ses coordonnées pour demander une démo
  • Prendre contact avec l’un de vos conseillers commerciaux
  • Etc.
Vous serez probablement tenté de demander un maximum d’informations à ce stade : nom, prénom, date de naissance, adresse, téléphone, email, etc.

Gardez en tête, que plus vous demandez d’informations dans un formulaire, plus vous diminuez les chances que l’internaute le complète.

Ne demandez que les informations strictement nécessaires (adresse email par exemple) et permettez à votre visiteur de compléter ces informations par la suite, une fois qu’il sera inscrit.

4. Sélectionnez des arguments ciblés

Quel est le profil de votre client type ? Quel problème votre SaaS va lui permettre de résoudre ? Quel(s) bénéfice(s) votre outil va lui apporter ?

Votre argumentaire de vente doit être construit avec soin. Le but du jeu est de faire passer votre message de manière convainquante et en un minimum de mots.
  • Capter immédiatement l’attention du visiteur
  • Montrer que vous comprenez exactement son problème (et ses conséquences s’il n’est pas réglé)
  • Mettre en valeur d’abord les résultats que permet d’obtenir votre service, puis ensuite seulement ses fonctionnalités
  • Différencier votre outil de ceux de vos concurrents
  • Appeler à l’action avec un CTA bien placé
Le tout en utilisant le même vocabulaire que votre visiteur et des tournures qui lui parlent explicitement (au hasard, celles qu’il serait susceptible de taper dans Google par exemple).

5. Dirigez le regard du visiteur dans la page

L’oeil humain s’arrête en premier sur ce qui lui est familier, notamment les visages. Les photos et illustrations permettent de canaliser le regard et l’attention de l’internaute vers les parties clés de la page : un formulaire, un CTA, etc.

Elles permettent également de clarifier votre offre (un visuel peut vous éviter plusieurs paragraphes) et de donner plus d’impact à vos propos.

Pour y arriver, il est crucial de bien choisir ses visuels et de se tenir à l’écart des photos "clichés" ou de mauvaise qualité.
  • Evitez de prendre vous-mêmes les photos de votre landing page à moins de vous y connaître en photographie
  • Si vous piochez dans une banque d’images libres de droits, attention à l'effet "kitsch" ou trop superficiel
  • Optez pour une image qui va immédiatement capter l’attention du visiteur
  • Préférez une image dont la tonalité et la palette de couleurs compléteront bien le design de votre Landing Page

6. Ne lésinez pas sur la rassurance

Pour simplifier, disons que la rassurance est la somme de tous les signaux dans votre page qui vont donner confiance à votre visiteur.

Un rendu soigné, un texte minutieusement rédigé et des photos professionnelles sont un bon premier pas dans ce sens, mais il faut aller plus loin.
  • Des témoignages spécifiques, déposés par des personnes réelles, accompagnés si possible de photos
  • Des métriques (chiffres, statistiques, études de cas…)
  • Des logos de certifications pertinentes (sécurité de paiement, confidentialité des données, etc.)
  • Des logos d’acteurs reconnus du secteur qui utilisent déjà votre service

7. Optimisez l’après-conversion

Le visiteur est devenu un utilisateur, félicitations !

Et pour être certain de garder ce nouvel abonné, assurez-vous que l’expérience après la conversion soit du même niveau.

Mettez-vous à la place de l’internaute : la landing page a éveillé son intérêt, il prend l'initiative de s’inscrire... et il atterrit sur une page déserte contenant une simple phrase de remerciement et aucune indication sur la suite.

Ascenseur émotionnel garanti, avec en prime, l’impression que, maintenant qu’il a payé pour votre service, l’expérience de qualité s’arrête.

Étoffez votre page de remerciement et assurez-vous que les prochaines étapes sont clairement indiquées.

Remerciez le visiteur en lui envoyant un mail succinct mais pratique. Rappeler les avantages de votre service et guidez le nouvel utilisateur sur les prochaines étapes (personnaliser le profil, profiter d’une offre en cours, etc.).

8. Oubliez les règles 1 à 7

Ces règles sont solides et vous permettront de créer une première version optimisée de votre Landing Page.

Mais la règle la plus importante de toutes est : testez, testez et testez en continu.

Par le biais de tests A/B et de subtiles modifications, vous observerez peut-être que des dérogations mineures à ces règles vous apporteront de meilleurs résultats.

Car le seul moyen d’obtenir la landing page parfaite est d’optimiser en continu.

Et si vous ne savez pas comment mettre en place un test A/B, commencez par un simple audit de votre site que vous pouvez réaliser vous-même avec cette checklist. 

Checklist - 10 basiques à respecter pour améliorer la conversion de votre site

Thomas Blondel

Publié par Thomas Blondel

Un bon webdesigner conserve un doigt sur le pouls du secteur et l’actualité du web. Thomas, lui, utilise les 10 doigts (plus quelques orteils). Adepte du ballon rond, farouche partisan de Slack et gamer invétéré, il donne vie aux esquisses et transforme en maquettes les premiers crayonnés de nos projets web.

Recevez les nouveaux articles directement dans votre boite mail

Vous avez un projet,
nous avons les expertises.

Profitez d’un échange sans engagement de 15 min avec l’un des Impalas.

Contactez-nous