Notre site ne génère pas de prises de contact et nous ne savons pas pourquoi

[fa icon="calendar"] 30 mars 17 05:39 / by Thomas Gadroy

Il y a quelques années, votre entreprise a investi du temps, de l’énergie, des ressources et du budget dans la création de son site internet.

En partie parce que, comme tout le monde le sait, “aujourd’hui, il faut être sur internet”. Mais aussi parce que votre entreprise comptait sur ce support pour attirer de nouveaux clients.


Les internautes à la recherche de services ou de produits comme ceux que vous proposez auraient découvert votre entreprise via Google ou les réseaux sociaux par exemple. Séduits par votre offre, ils vous auraient contacté grâce au formulaire de contact ou via le numéro de téléphone affiché sur le site.

Seulement, voilà, plusieurs années après la mise en ligne du site, le constat est désastreux : pas une seule prise de contact qualifiée.

Pire encore, peut-être venez-vous récemment de faire refaire votre site internet pour corriger ce même problème. Et vous vous rendez compte avec horreur qu’après plusieurs semaines votre formulaire de contact est toujours aussi déserté.

Rageant.

Cette situation se produit bien plus souvent que vous ne l’imaginez... généralement pour l’une des trois raisons que nous allons vous décrire dans cet article.

Alors s’il s’agit d’un problème que vous cherchez activement à lever sur votre propre site, nous vous recommandons de guetter la présence de l’un de ces trois symptômes.

Symptôme n°1 : le nombre de visites sur votre site est anormalement bas

Quoi : Votre société peut mettre en ligne le site internet le plus séduisant, le plus convaincant et le plus ergonomique du monde, cela ne vous sert à rien s’il n’est jamais visité.

Si vous comptez sur votre site pour générer des prises de contact, alors c’est que vous attendez probablement de lui qu’il attire également de nouveaux visiteurs : faire connaître votre marque et/ou votre entreprise et drainer du trafic qualifié.

Or, pour cela, il ne suffit pas de mettre en ligne un site internet, aussi travaillé qu’ait été son référencement : songez que tous vos concurrents ont probablement fait la même chose.

Attirer des visiteurs vers votre site internet présuppose deux choses.

Premièrement, avoir réfléchi votre stratégie de référencement. Sur quels mots-clés souhaitez-vous que votre entreprise soit référencée ? Ces mots-clés sont-ils réellement recherchés par vos clients potentiels ? Quelle est la concurrence en place sur ces termes et vous êtes-vous donné les moyens suffisants pour les détrôner ?

Deuxièmement, ne pas compter uniquement sur le référencement des pages de votre site. Quantité d’autres approches existent aujourd’hui pour attirer du trafic : certaines liées au référencement (animer un blog, apparaître sur d’autres sites que consultent vos clients types, etc.), d’autres non (être présent sur les réseaux sociaux qu’utilisent activement vos clients types, etc.).

Mais, là aussi, ces techniques doivent être réfléchies et pensées : créer un compte Facebook ou un compte LinkedIn ne sert strictement à rien si vous n’avez pas défini en amont une stratégie.

  • Comment cette technique, cette approche ou ce canal va-t-il exactement vous apporter des visiteurs qualifiés ?

  • Quelle preuve avez-vous que ce canal peut fonctionner pour votre activité ?

  • Sur quels leviers pouvez-vous jouer pour rendre ce canal plus efficace ? 

  • Quels indicateurs de performance devez-vous surveiller pour vérifier l’efficacité de vos efforts ? 


Symptôme n°2 : les pages clés de votre site ne contiennent pas de Call-to-Action

Quoi : Un Call-to-Action est un message (sous forme de texte, d’image, de bouton, etc.) qui invite directement l’internaute à prendre une action.

  • Consulter une page au contenu similaire ou faisant suite à celui qu’il vient de lire

  • Prendre contact avec un conseiller

  • Demander à être rappelé

  • Laisser son adresse email pour télécharger une étude de cas
  • 
Etc.


L’absence de Call to action n’est pas nécessairement en elle-même la raison pour laquelle les prises de contact sont insuffisantes (même si, en général, elle reste l’un des principaux facteurs). Elle est surtout un symptôme : votre site internet ne prend pas suffisamment en compte l’Engagement et la Conversion du visiteur.

L’engagement consiste à faire interagir le visiteur de votre site avec les contenus. Lui faire consulter plus de pages, rester plus longtemps sur le site, télécharger des contenus en échange de son adresse email (livre blanc, étude de cas, etc.), consulter des vidéos, etc.

La conversion consiste à faire réaliser à l’internaute l’action n°1 que vous attendez de lui. Dans votre cas : lui faire prendre contact avec vos équipes.

Le webdesigner et le webmarketer disposent chacun d’une palette complète de techniques et de pratiques pour améliorer l’un et l’autre.

Si votre site ne contient aucun call to action (ou s’il se contente du même bouton “Contactez-nous” qui suit le visiteur au fur et à mesure qu’il descend dans la page), c’est que votre site a probablement une importante marge de progression sur les deux sujets.

Symptôme n°3 : vous n’analysez pas les conversions dans votre outil de tracking

Comme pour les call to action, il s’agit davantage d’un symptôme révélateur que de la source du problème.

Si vous ne suivez pas les conversions dans votre outil de tracking (mettons, Google Analytics) afin de comprendre d’où elles viennent (et comment en créer d’autres), c’est probablement que vous n’avez pas véritablement de plan pour générer des prises de contact via votre site.

Nous ne le répéterons jamais assez : mettre en ligne un site internet ne suffit pas à attirer des visiteurs et à générer des prises de contact.

Vous avez besoin d’un plan d’action.

Et “Refaire le site internet en améliorant le référencement” n’est pas un plan.

Améliorer la conversion et l’engagement sur le site” non plus.

Ce sont des tactiques, des solutions à un problème.

Elles ne se substituent pas à un véritable plan, lui-même comprenant :

  • des objectifs clairs, mesurables et atteignables

  • des leviers pour atteindre ces objectifs qui soient à la fois actionnables, petinents dans votre situation et compatibles avec vos ressources

  • un programme sur la durée, avec des indicateurs pour en mesurer l’efficacité


Peut-être qu’un tel jargon vous effraie : vous manquez déjà de temps au quotidien et vous n’avez certainement pas de temps à perdre sur de la théorie ou dans la “conception d’une stratégie”.

Pourtant, les quelques heures nécessaires pour formaliser cette stratégie méritent amplement l’investissement : elles vous feront gagner plusieurs jours dans l’année et surtout vous éviteront des dépenses inutiles dans des actions qui n’apportent pas de résultats.

Votre site ne génère pas assez de prises de contact ?

Ne laissez pas la situation empirer ! Demandez une consultation gratuite.

Vous comptez refaire votre site internet ?

Thomas Gadroy

Publié par Thomas Gadroy

Adepte de content marketing, de copywriting (et bien d’autres termes anglais en “-ing”), Thomas coordonne la stratégie de contenu au sein d'Impala Webstudio et pour le compte de nos clients.

Recevez les nouveaux articles directement dans votre boite mail

Vous avez un projet,
nous avons les expertises.

Profitez d’un échange sans engagement de 15 min avec l’un des Impalas.

Contactez-nous