Refaire le site web de votre entreprise doit être un dernier recours

[fa icon="calendar"] 13 juillet 17 03:26 / by Thomas Gadroy

C’est un comble.

Une agence web, spécialisée dans la création de site internet, vous déconseille de refaire le site de votre entreprise ?

Et pourtant, nous le pensons sincèrement : refaire le site internet de votre entreprise doit être une solution de la dernière chance, à n’envisager qu’en cas d'extrême nécessité.

Explications.

“Notre site internet est dépassé”

Une entreprise ou une organisation décide généralement de refaire son site internet parce que ce dernier à été laissé trop longtemps à l’abandon.

Ou parce que ce site se retrouve devant un problème. Il ne sert pas les objectifs pour lesquels il a été construit. Il n’apporte pas assez de résultats. Il est compliqué à utilisé pour les internautes ou les administrateurs...

Quelle qu'en soit la raison, l’équipe dirigeante se dit qu’une remise à neuf du design, une ré-écriture du contenu, le passage à un autre CMS et l’ajout de quelques fonctionnalités modernes devraient résoudre le problème.

Nous comprenons tout à fait cette ligne de pensée : elle est logique sur le papier, mais, dans les faits, elle ne fonctionne pas.

Rafraîchir le site web ou le refaire de zéro ne règlera pas les problèmes de fond. Songez que votre site internet est dans cet état parce que...

  • Vous manquez d’informations sur vos clients :  sur ce qu’ils attendent réellement de votre site internet, les mots-clés qu'ils utilisent dans Google pour vous trouver, les contenus qui vous intéressent
  • Vous n’avez aucune certitude sur ce qui va ou qui ne va pas avec le site actuel : vous avez des soupçons ou des hypothèses, mais vous n'avez pas de data (Google Analytics, hotjar, etc.) ou de retours (interview clients, etc.)
  • Vous n’avez pas de politique d’animation du site ou de stratégie online : or si vous refaites dès maintenant le site internet, vous risquez fort de vous retrouver avec un site qui ne collera pas avec la stratégie que vous adopterez dans le futur (ou, pire encore, vous ne définirez pas de stratégie et votre site va à nouveau se retrouver à l'abandon).

Dans moins de 3 ans, votre successeur ou vous-même devrez relancer exactement le même projet et re-investir un budget non négligeable pour refaire de zéro le site. Une nouvelle fois.

“Tout cela est bien joli, mais alors que pouvons-nous faire ?”

Il faut prioriser la rentabilité de vos investissements. Traitez les chantiers dans l’ordre qui vous apportera le meilleur retours sur investissement.

Vous précipiter dès maintenant sur les premières maquettes ou la rédaction des contenus d'un nouveau site ne contribuera qu’à dilapider votre budget : vous allez créer un site internet sans garantie qu'il soit efficace et vous devrez probablement le refaire dans les prochaines années.

Sans compter que le projet sera lui-même difficile puisque vous n’aurez pas les informations nécessaires pour prendre les bonnes décisions sur l’arborescence, le design, les contenus, etc.

Nous vous recommandons plutôt de décaler de quelques semaines le lancement de la création du nouveau site.

Cela vous offrira le temps

  1. d'aller chercher ces informations qui vous manquent grâce à des outils simples et agiles
  2. de déployer des micro-ajustements qui lèveront les blocages immédiats et vous apporteront des bénéfices moyen et long termes
  3. d’évaluer s’il ne serait pas plus intéressant pour votre entreprise de faire évoluer le site internet actuel (plutôt que de le refaire de zéro) en en conservant une partie (contenus, design, socle technique, etc.).

Ces trois actions sont à la fois plus simples et plus rentables que vous ne pouvez l’imaginer. Laissez-nous vous donner quelques exemples.

analytics.jpg

1/ Obtenir les informations qui vous manquent

C’est le conseil que nous donnons à tous nos clients, sans exception. Ne vous précipitez pas sur l’opérationnel et sur le périmètre du nouveau site.

Vérifiez d’abord que vous avez les informations clés avant de commencer.

Pilotez vos projets par la data plutôt que par l’intuition.

A l’heure actuelle, vous n’avez aucune certitude sur ce qui marche et ce qui ne marche pas sur votre site actuel : vous avez uniquement des hypothèses, des intuitions.

Or, vous allez avoir besoin d’informations fiables, de preuves, de certitudes : construire votre site sur des hypothèses ou des opinions est un pari risqué.

C’est là que votre prestataire web intervient : il peut mettre en place des solutions techniques ou humaines pour aller collecter pendant quelques semaines les informations qui vous font défaut.

Les données de votre site actuel

La data ne ment pas. Les données sur votre site actuel fourniront déjà de nombreuses réponses aux questions cruciales qui se poseront pendant la création du nouveau site.

Et si votre site n’est pas équipé d’un outil de tracking (ou que ce dernier n’est pas paramétré), votre prestataire va en installer un sur le site actuel pour obtenir les données nécessaires.

Un à deux mois de data seront déjà extrêmement utiles pour le projet. Vous et votre prestataire pourrez profiter de cette période pour récolter les informations clés en interne voire organiser des micro-séances d’user-testing sur le site actuel.

Récolter les informations en interne

Votre entreprise possède plusieurs informations clés, vitales à la réussite du nouveau site, qui sont dispersées entre plusieurs services ou collaborateurs.

Nos clients sont souvent surpris des informations que nous obtenons auprès de leur propres collègues : un insight clé sur leurs propres clients, une opportunité qui n’avait été évoquée, une faiblesse que personne n’osait mentionner...

Il existe des moyens simples (tels que les ateliers que nous organisons) pour obtenir un maximum de ces informations avec un minimum de perturbation de vos collègues dans leur travail quotidien.

L’user testing

L’user testing permet de vous faire économiser plusieurs milliers d’euros en détectant les points de friction sur votre site actuel et les quick wins : ces améliorations accessibles qui auront le plus fort impact.La démarche n’a rien de sorcier et, contrairement à une croyance populaire, elle n’est certainement pas limitée aux “gros projets” ou aux budgets conséquents.

Bien au contraire : si cette technique est si populaire dans les milieux du lean strartup et du growth hacking, c’est parce qu’elle peut être déployée simplement et rapidement.

Elle consiste tout bonnement à faire visiter votre site par des utilisateurs type et à récolter leurs retours : ces testeurs naviguent sur votre site, évoquent leurs impressions à voix haute et révèlent les points de blocage prioritaires à lever.

user-test.jpg

Toutes ces informations issues de la data, de vos collaborateurs et de vos utilisateurs vous permettent de statuer en quelques semaines sur le nouveau site.

2/ Déployer des micro-ajustements à forte rentabilité

Dans la majorité des situations, il est plus rentable (en termes de retours sur investissement brut) de déployer des micro ajustements sur votre site actuel que de le refaire de zéro.

Ces ajustements vous permettent de lever les principaux blocages urgents (ceux qui vous poussent à précipiter la création du nouveau site) et ils démultiplient les performances de votre site actuel (visites mensuelles, nombre de conversions, qualité des leads, etc.).

Cerise sur le gâteau : vous pourriez déployer ces micro-ajustements dans les jours qui viennent.... sans devoir attendre un nouveau site qui n’arrivera que dans 3 mois (au mieux) et qui ne résoudra probablement pas les problèmes de fond du site actuel.

3/ Décider si le plus sage est de continuer à faire évoluer le site actuel ou de repartir de zéro

Sauf en de rares cas très particuliers (périmètre extrêmement complexe, projet évènementiel à très court terme, etc.), il est toujours préférable de gérer votre site internet par itérations plutôt qu’en une seule fois.

Optimiser le site de votre entreprise pour obtenir des résultats est un process, pas un projet.

“Refaire tout le site en une seule fois revient à stopper net en plein milieu d’un Marathon et à revenir à la ligne de départ. Il vaut mieux suivre une approche itérative, qui vous donnera le momentum nécessaire pour avancer vers l’arrivée en vous concentrant un km après l’autre.”

- Jon MacDonald, founder and President of The Good

Après avoir déployé les micro-ajustements et collecté les données, vous allez peut-être vous rendre compte que des parts complètes de votre site actuel peuvent être reprises.

Au lieu de refaire entièrement : 

  • L'identité graphique
  • L'interface
  • Les contenus
  • Le référencement
  • Le socle technique
  • L'intégration
  • Etc.

vous allez peut-être vous apercevoir qu'il sera plus rentable de continuer ainsi par micro ajustements, en confirmant sur chaque vage d'ajouts que la rentabilité est bien au rendez-vous.

Comment savoir s’il est possible d’optimiser votre site web sans le refaire de zéro ?

Demandez un audit personnalisé de votre site : indiquez-nous simplement l’URL ainsi que vos coordonnées et un membre de notre équipe reviendra vers vous pour vous partager nos conclusions !

Thomas Gadroy

Publié par Thomas Gadroy

Adepte de content marketing, de copywriting, de growth hacking (et de bien d’autres termes anglais en “-ing”), Thomas coordonne la stratégie de contenu au sein d'Impala Webstudio et pour le compte de nos clients.

Recevez les nouveaux articles directement dans votre boite mail

Vous avez un projet,
nous avons les expertises.

Profitez d’un échange sans engagement de 15 min avec l’un des Impalas.

Contactez-nous