Refonte de site : comment faire un audit simple et rapide du site précédent ?

[fa icon="calendar"] 25 août 16 10:34 / by Thomas Gadroy

C’est un piège dans lequel tombent trop souvent les projets de refonte de site internet.

Dans l’excitation de renouveler la communication et de réparer enfin les problèmes du site actuel, l’équipe se précipite sur le cahier des charges et commence à imaginer le nouveau site... sans prendre le temps d’analyser et de comprendre les problèmes de l’ancien.

Pourquoi un audit (même très court) est important

Une refonte de site n’est pas un projet anodin : il va demander du temps, du budget, de l’énergie et des ressources.

Si vous-mêmes ou votre entreprise avez consenti à cet investissement, c’est que vous en attendez un retour : entre autres, vous espérez corriger les problèmes sur le site existant.

“ Le design n’est vraiment pas moderne ”

“ Les contenus ne sont plus du tout à jour ”

“ Le site ne génère pas assez de nouveaux clients ”

Vous serez tenté, au début du projet, de commencer tout de suite par imaginer le nouveau site parfait : celui qui résoudra tous ces problèmes.

Mais dites-vous que c’est exactement ce qu’a fait l’équipe précédente : c’est cette précipitation qui a abouti au site actuel et aux problèmes que vous connaissez. Suivez le même chemin, et vous devrez lancer une nouvelle refonte d’ici dans trois ans.

Les armes que va vous fournir l'audit

S’il s’agit de votre premier projet web, vous allez au devant de quelques surprises : notamment, vous réaliserez très vite qu’une part non négligeable du projet consiste à gérer des demandes pas tout à fait rationnelles de votre direction ou de vos collaborateurs.

C’est parfaitement normal : il y a un je-ne-sais-quoi dans les projets web qui réveille la créativité enfouie en chacun et le pousse à faire des corrections pour le plaisir de participer à un projet créatif.

Ajouter une phrase de sa concoction ici, insister là pour créer une page sur un contenu qui n’a pas vraiment sa place sur le site, remplacer la palette de couleurs de l’entreprise par une nouvelle “plus fun et plus tendance”...

Le problème est que ces contributions sont des changements de surface qui ne servent pas (et, plus généralement desservent) les objectifs du projet.

peinture.png

Un audit même très simple vous donnera des arguments objectifs pour protéger votre projet et écarter diplomatiquement les demandes les moins rationnelles.

Parmi les autres avantages de l'audit, citons :

  • Il rendra la rédaction du cahier des charges beaucoup plus facile : partir d’un exemple réel de site internet à améliorer est plus simple que de partir de zéro.
  • Il sera l’occasion d’évaluer naturellement les ressources à votre disposition. Quels contenus exactement doivent être remaniés ? Quels problèmes essayons-nous de résoudre ?
  • L’audit vous donnera une meilleure idée du travail réel qui vous attend. De combien d’heures par semaine aurez-vous besoin pour terminer les contenus ? Savez-vous exactement quels volumes de contenus sont publiés sur le site actuel ?
  • Vous ferez des découvertes inattendues telles que des contenus en double, des liens manquants, des pages sans méta-balises et autres absences toxiques à votre référencement.

Nos conseils pour un audit rapide et efficace avant la refonte

Suivez une méthode formalisée en amont : partez d’une grille simple mais claire (comme celle que vous trouverez ci-dessous). Ne vous contentez pas d’examiner superficiellement le site en espérant tomber, au gré de votre navigation, sur des idées d’amélioration.

Prenez des notes pendant l’audit : il est risqué de faire d’abord l’audit, puis de résumer vos découvertes après coup. Vous allez manquer d’objectivité et d’exactitude. Nous vous conseillons de noter exactement vos découvertes au fur et à mesure : vous gagnerez du temps et de la pertinence.

Ne vous laissez pas influencer par le nouveau site : le but est de diagnostiquer le site actuel. Soyez vigilant et ne laissez pas votre inconscient déformer les conclusions de l’audit pour justifier des décisions ou des envies vis-à-vis du nouveau site.

Faites d’une pierre deux coups en passant par un professionnel capable de vous offrir une approche par le résultat pour la refonte de votre site. Des méthodes, comme le Growth Driven Design par exemple, incluent dans le déroulement même du projet un audit détaillé du site précédent.

Comment mener l’audit de votre site, étape par étape

1/ Pour vous simplifier la tâche, commencez par ouvrir un tableur sous Excel ou Google Drive*. Vous pourrez y noter chaque page du site sur une ligne et l’analyser grâce aux différentes colonnes décrites ci-après.

* Ou, pour gagner du temps, téléchargez directement une version pré-remplie en  cliquant ici.

2/ Afin de ne rien manquer, commencez par noter dans votre tableur la page d’accueil et les sections principales du site.

Vous réaliserez l’audit en explorant chaque section, l’une après l’autre, et en ajoutant une par une les pages que vous découvrirez (chaque page a sa propre ligne) et que vous commenterez dans les colonnes suivantes.

> "Titre de la page"

> "Description" brève du contenu

> "Contenus annexes" disponibles sur cette page (vidéo sur Youtube, documents à télécharger, etc.)

> "Maillage interne" : vers quelles autres pages du site cette page invite-t-elle l'internaute ? (ne tenez pas compte du menu de navigation présent sur toutes les pages)

> "Page utilisée en interne ?" : Oui / Non (par exemple, une page à laquelle vos conseillers de vente font très souvent référence dans leurs échanges avec les clients)

> "Tonalité orientée client" : note de 1 à 10

  • 10 : la page a été rédigée efficacement pour séduire l’internaute
  • 1 : le texte est un laïus rédigé par un expert ou par la direction et ne parle pas au client potentiel

> "Contenus orientés client" : note de 1 à 10

  • 10 : la page répond exactement aux besoins de l’internaute pour le transformer en client
  • 1 : les arguments utilisés sont mal choisis et aménés dans le mauvais ordre pour convaincre un client

> "Page à fort taux de conversion" : Oui / Non

> "Page présente dans le chemin de conversion" : Oui / Non

> "Page à fort trafic" : Oui / Non

Attention ! Si vous ne disposez pas de ces 3 dernières informations, cela doit devenir l’une de vos priorités lors de la refonte. Sans aucun moyen de mesurer la performance du site, vous n’aurez aucune visibilité sur l’efficacité réelle de votre action.

> "Page optimisée pour le référencement" : Oui / Non (mots-clés utilisés, titre et description, URL, etc.)

> "Recommandation vis-à-vis du contenu" :

  • Ré-écrire (polissage de quelques passages)
  • Refondre (re-organisation des messages utilisés sur la page)
  • Repartir de zéro (changer complètement l’approche de cette page)
  • Archiver (la page ne sera pas présente sur le nouveau site)

> "Responsable" (Qui en interne est le référent pour cette page)

> "Commentaire" (Toute précision ou remarque jugée nécessaire)

Bien entendu, ajustez ce modèle en ajoutant tout ce qui semblera pertinent pour votre projet : chaque cas est unique et doit être traité en tant que tel.

***

L’audit est l’une de ces étapes souvent oubliées mais néanmoins indispensables pour mener sereinement votre projet de refonte de site. Si vous n’aviez pas pensé à mener un audit, il est possible que d’autres étapes clé vous aient échappées.

Dans le doute, nous vous recommandons de télécharger gratuitement cette checklist pour découvrir les 7 autres.

New Call-to-action

Thomas Gadroy

Publié par Thomas Gadroy

Adepte de content marketing, de copywriting, de growth hacking (et de bien d’autres termes anglais en “-ing”), Thomas est chef de projet au sein d'Impala Webstudio.

Recevez les nouveaux articles directement dans votre boite mail

Vous avez un projet,
nous avons les expertises.

Profitez d’un échange sans engagement de 15 min avec l’un des Impalas.

Contactez-nous