SaaS et formulaires d’inscription : arrêtez de demander à vos prospects la couleur de leurs chaussettes

[fa icon="calendar"] 12 avril 16 09:31 / by Emeline Bulcourt

Le formulaire d’inscription à votre service SaaS est une étape-clé dans le processus de conversion de votre prospect en client. Comme lors d'un premier rendez-vous avec votre prétendant(e), il est souvent maladroit de poser trop de questions. Vouloir tout savoir dès le premier soir, de son album préféré à la couleur de ses chaussettes, peut vite amener à une situation de malaise.

Éveiller l’intérêt de votre prospect et recueillir ses informations demande de la subtilité et de la patience. Qu'il s'agisse d'un premier rendez-vous... ou d'un formulaire d'inscription à votre service en ligne.

En réalité, pourquoi le taux d’inscription à votre SaaS est faible ?

Trop souvent, c’est parce que le formulaire d’inscription sur votre site vitrine est inutilement compliqué.

Il y a une limite au nombre de questions auxquelles un internaute -même enthousiaste- acceptera de répondre à ce stade de la conversation.

Naturellement (et on ne va pas vous le reprocher), vous avez envie d’informations sur votre futur client. Mais demandez-vous si l’inscription à votre Saas est bien le moment pour les collecter.

____

Plus vous ajoutez de champs dans votre formulaire,
plus vous allez diminuer le nombre de formulaires complétés

Source : Hubspot, "Which Types of Form Fields Lower Landing Page Conversions?"

____

Comment pouvez-vous optimiser votre formulaire actuel ?

Concentrez-vous sur les informations dont vous avez réellement besoin

La clé est d’identifier quelles sont les informations indispensables pour créer un compte sur votre service.

Exemple-Formulaire-inscription-Evernote.png
Chez Evernote, une seconde suffit pour se créer un compte et commencer à utiliser leur service.

Avez-vous vraiment besoin d’un numéro de téléphone ou d’une adresse postale pour permettre à votre visiteur de se créer un compte et d’accéder à votre outil en ligne ?

Limitez-vous au strict minimum. L’essentiel est de ferrer le visiteur : une fois converti en client, vous pourrez l’interroger à loisir et lui permettre par exemple de compléter progressivement son profil, voire ses informations de facturation.

Simplifiez la manière dont vous récoltez ces informations

Moins votre visiteur aura d’efforts cognitifs à faire, plus vous augmenterez les chances de voir votre formulaire complété jusqu’au bout.

Indiquer son adresse mail (“se souvenir”) demande bien moins d’efforts que de se choisir un identifiant (“inventer”) ou de répondre à une question ouverte telle que “Qu’attendez-vous de notre service ?” (“réfléchir”).

Privilégiez les questions et les champs simples, et évitez les champs libres sur plusieurs lignes qui demandent à votre visiteur l’équivalent d’une mini-dissertation.


Rappelez au visiteur le trésor qui se cache derrière ce formulaire

Compléter un formulaire d’inscription, aussi court soit-il, est une forme d’engagement de la part de votre prospect.

Motivez-le et réduisez les chances qu’il abandonne en cours de route en mettant en valeur le bénéfice qu’il obtiendra à la complétion du formulaire : une période d’essai gratuite de votre outil, un accompagnement personnalisé à l’utilisation de votre application SaaS, un accès à des ressources privilégiées, etc.


Ne torturez pas votre client potentiel

mot-de-passe-exemple-signup-form.png

Votre mot de passe devra être constitué d’au moins 18 caractères, dont au moins 9 lettres, 3 chiffres, 2 caractères spéciaux, 1 majuscule et 3 voyelles non accentuées”.

Sérieusement ? Si en plus, vous avez attendu que l’internaute saisisse un premier mot de passe avant de lui donner cette information (sous forme de message d’erreur), vous allez perdre ce client. Et vous méritez de le perdre.

Sécurité, certes, mais pas aux frais de vos utilisateurs. Il existe des moyens moins hostiles d’encourager vos clients à des mots de passe sécurisés.

Surveillez le taux de rebond sur votre page d’inscription

Si vous détectez un taux de rebond important, ce qui indique généralement une perte sèche de visiteur, c’est peut-être que votre page contient des éléments de friction à corriger rapidement.

Au hasard : un formulaire trop long, des questions trop personnelles ou une politique de mot de passe digne d'un tortionnaire...

Menez des tests A/B pour identifier la longueur idéale de formulaire

Lors d’un test A/B, deux versions d’une même page web sont en ligne simultanément et les internautes sont aléatoirement redirigés vers l’une ou l’autre. Cela vous permet de mesurer quelle version est la plus efficace.

formulaires-ab-testing.jpg

C’est le meilleur moyen de trouver le nombre juste d’informations à demander à vos visiteurs. Car il n’existe pas de nombre magique : le volume d’informations que votre prospect sera enclin à vous fournir varie selon la confiance qu’il a en votre marque, sa familiarité avec vos services ou son enthousiasme pour votre offre.

Testez, mesurez et optimisez votre formulaire d’inscription pour une conversion maximale.


Privilégiez des méthodes centrées utilisateur pour les infos secondaires

Simplifier vos formulaire ne veut pas dire que vous allez vous priver des informations non-indispensables.

Il existe d’autres moyens de récolter ces informations précieuses pour vos services marketing, commerciaux et administratifs. Cette récolte doit simplement s’effectuer au bon moment, au bon endroit.

  • Proposez par exemple de laisser un numéro de téléphone pour être rappelé en cas de difficulté sur votre service
  • Incitez votre utilisateur à compléter son profil par le biais d'un process de gamification, ou lors d'opérations événementielles (jeux-concours, etc)
  • Si votre service nécessite des informations de facturation, celles-ci pourront être habilement réclamées après l’inscription : lors de la confirmation de compte par exemple, ou durant la période d’essai, en soignant vos méthodes d’onboarding
  • Créez du contenu de valeur (ebooks, webinars...) que vous proposerez en échange de quelques informations soigneusement choisies.

linkedin-completion-profil.jpgLinkedin utilise habilement le principe de la gamification
pour vous inciter à remplir au maximum votre profil

 


 

Avant de collecter des informations détaillées sur votre futur client (et de lui demander la couleur de ses chaussettes), il est indispensable d’établir d’abord un climat de confiance. L’internaute doit être convaincu que votre outil mérite ces renseignements et que vous utiliserez les informations collectées à bon escient.

Or, le formulaire d’inscription est le pire moment possible dans la conversation entre votre marque et votre client pour poser ces questions. Contentez-vous d’y collecter le minimum nécessaire pour assurer la création du compte. Le reste viendra naturellement plus tard.

Simplifier le formulaire d’inscription est sans conteste l’un des moyens les plus efficaces d’augmenter le taux de conversion du site vitrine de votre SaaS. Oh, et si vous voulez en découvrir d’autres, ne manquez surtout pas cette checklist.

Checklist - 10 basiques à respecter pour améliorer la conversion de votre site



Emeline Bulcourt

Publié par Emeline Bulcourt

Co-fondatrice de l’agence, Emeline met à profit son expertise en conception d'interface et expérience utilisateur au sein de l'équipe. Férue d'agilité et très attentive à l'approche par la valeur, elle accompagne nos clients en prônant le No Bullshit : produire du résultat à travers une démarche pragmatique et centrée utilisateur.

Recevez les nouveaux articles directement dans votre boite mail

Vous avez un projet,
nous avons les expertises.

Profitez d’un échange sans engagement de 15 min avec l’un des Impalas.

Contactez-nous