⇠ Retour vers le site | Tous les articles Let's talk!
Création/Refonte de site

Comment se décompose le coût d’un site internet ?

À la question “Combien coûte un site internet”, beaucoup d’agences web vous répondront (et à raison !), “ça dépend…”. De beaucoup de choses effectivement !

De nombreux facteurs peuvent impacter le coût de création d’un site web, et il n’est pas toujours facile de bien cerner les différents postes de dépense.

Afin d’apporter davantage d’éclairage à cette question récurrente, voyons ensemble concrètement comment se décompose le prix d’un site internet et quels sont les principaux postes de dépense dans la réalisation d’un site web d’entreprise.

1er poste de dépense : la stratégie

Site internet : stratégie

Créer ou refondre le site internet de son entreprise n’est pas un projet anodin. En plus d’être le support majeur de votre présence en ligne, il constitue aussi un levier considérable de croissance : quelle entreprise peut aujourd’hui se passer d’un outil marketing et commercial actif aux côtés de ses prospects, 24h/24, 7j sur 7 ?

Si votre site internet est central dans votre stratégie d’acquisition client, alors autant ne pas le négliger. Et cela requiert avant tout des fondations solides.

Pour créer un site web efficace et performant (ie. qui génère du business, n'y allons pas par quatre chemins :) ), il ne s’agit pas de foncer tête baissée vers la création de magnifiques maquettes -aussi belles soient-elles-, ou de coder à tout va les plus belles lignes de code.

Pour que votre site génère des résultats concrets pour votre entreprise, cela nécessite de définir la stratégie sur laquelle s’appuyer pour le concevoir. Et d’y consacrer du temps, des ressources, et du budget.

Cette 1ère brique centrée sur l’aspect stratégique s’articulera essentiellement autour de :

  • l’étude de votre cible (recherches et développement de vos personas)
  • l’étude de son parcours d’achat
  • l’audit de l’existant
  • la définition des objectifs du site
  • la définition de la structure du site
  • l’élaboration du périmètre de la solution 

2ème poste de dépense : la conception

wireframe_tools_3

Une fois que vous aurez défini les contours du site internet à concevoir (cible, structure, contenus, fonctionnalités, etc), il s’agit ensuite de donner vie à cette stratégie. C’est le rôle de la phase de conception.

Cette phase fait appel à différents intervenants et se découpe généralement autour de :

  • la conception de wireframes : cette phase consiste à concevoir les pages clés de votre site sous forme de maquettes en “fil de fer”. Pas de considération graphique à ce stade, l’objectif est avant tout de poser la structure des pages, les messages clés, et procéder si vous le pouvez à quelques tests utilisateurs
  • le copywriting : souvent négligée, la rédaction des différents contenus qui composeront votre futur site est un poste de dépense à considérer. Concevoir les bons messages, les adapter aux différentes étapes du parcours client, produire un contenu optimisé pour le référencement… sont autant de considérations à prendre en compte si vous souhaitez que votre site parle véritablement à vos prospects.
  • le design : une fois les wireframes validés et les contenus rédigés, c’est au rôle du ou des designers de donner vie visuellement à vos pages et d’imaginer le “look and feel”, la charte graphique de votre site internet. Ce travail aboutira aux maquettes finales de votre site internet.
  • les achats d’arts / la production des médias : c’est une ligne budgétaire à prévoir si vous ne disposez pas de ressources visuelles pertinentes/suffisantes pour élaborer le design de votre site. Qu’il s’agisse de photo ou de vidéo, vous aurez le choix d’acheter ces ressources sur des banques d’images, ou de les faire réaliser par des prestataires spécialisés.

3ème poste de dépense : le développement web

business-code-coding-270360

Le 3ème poste de dépense dans les projets de création de site internet est lié au développement web.

Cette phase consiste à transformer les maquettes, statiques jusqu’alors, en pages web et à développer les fonctionnalités spécifiques de votre site.

La phase de développement (et donc le coût associé) pourra se restreindre ou s’étendre selon la solution technique choisie (est-ce que vous faites appel à un CMS par exemple) et selon le volume et la complexité des fonctionnalités que vous voulez intégrer à votre nouveau site.

Afin de protéger votre budget sur ce poste de dépense, n’hésitez pas à adopter une approche agile et pragmatique : parmi les fonctionnalités que vous souhaiteriez voir sur votre site, lesquelles sont indispensables (must-have) et lesquelles il serait appréciable d’avoir (nice-to-have). Prioriser les must-have et adopter une approche d’amélioration continue de votre site pour implémenter les nice-to-have.

4ème poste de dépense : la gestion de projet

Indispensable pour le bon déroulement de votre projet de site internet, la gestion de projet sera prise en charge par un chef de projet au sein de l’agence web à qui vous confierez la conception de votre site internet.

Ce véritable chef d’orchestre aura pour missions principales d’organiser les différentes phases du projet, d'être le relais entre vos équipes et les équipes de production de l’agence, d’être garant des plannings et du respect du périmètre, et de s’assurer de la qualité des éléments délivrés par son équipe.

5ème poste de dépense : l’hébergement et le nom de domaine

Pour que votre site soit fonctionnel et accessible publiquement, vous devrez prévoir d’héberger votre site sur un serveur web et d’y associer un nom de domaine.

N’hésitez pas à consulter l’agence en charge de la création du site pour vous conseiller sur le choix de l’hébergement, car ce coût peut également varier selon les caractéristiques de l'hébergement et des services associés (infogérance).

Autre élément souvent associé, et désormais indispensable pour la sécurité de votre site et son bon référencement sur les moteurs de recherche : la mise en place d’un certificat SSL sur votre serveur, permettant l’accès sécurisé à votre site (accès en “https”). La plupart des hébergeurs délivrent ce certificat et facilitent sa mise en place.

6ème poste de dépense : la maintenance du site

maintenance-site-web

Si la mise en ligne de votre site internet est souvent vécue comme une délivrance (avouez-le :) ), il est primordial d’allouer des ressources et du budget au suivi et à la maintenance de votre site.

Cette maintenance se présente sous trois grandes formes :

  • la maintenance applicative : elle consiste à maintenir le “système” sur lequel repose votre site internet ;
  • la maintenance corrective, qui consiste à corriger les dysfonctionnements pouvant intervenir tout au long de la vie du site ;
  • la maintenance évolutive, qui consiste à faire évoluer votre site et à l’optimiser. Qu’il s’agisse d’ajouter des fonctionnalités, de mettre en place de nouveaux contenus ou de nouvelles sections, d’effectuer des optimisations SEO, d’améliorer l’ergonomie ou la conversion sur vos pages, etc.

7ème poste de dépense : le marketing digital

Marketing digital

Placé dernier dans cet article, mais je dirai presque… le plus important. Vous pourrez concevoir le plus beau site du monde, s’il n’attire pas vos prospects cibles, et ne génèrent aucun contact, alors, votre entreprise aura tout simplement investi… dans une belle brochure. Regrettable non ?

Alors si votre volonté est de vous appuyer véritablement sur votre site pour générer de la croissance pour votre entreprise, prévoyez impérativement un budget dédié à votre marketing digital.

En fonction de votre stratégie, vous pourrez faire appel à différentes tactiques : SEO (Search Engine Optimization), CRO (Conversion Rate Optimization), SEA (Search Engine Advertising), réseaux sociaux, emailing, etc.

Dans le cadre de la refonte de votre site internet, nous ne saurions que vous recommander d’explorer les avantages de la mise en place de l’Inbound Marketing.

***

Si d'autres postes de dépense peuvent potentiellement intervenir dans la réalisation d'un site internet, vous disposez ici des catégories clés les plus courantes dans la budgétisation d'un site.

Une bonne connaissance des différentes phases de conception d’un site internet vous aidera à mieux comprendre quels éléments entrent en jeu dans le calcul du coût d'un site internet.

Quant à la question “combien vous coûtera la réalisation de votre site internet B2B”, il est généralement délicat de répondre précisément à cette question sans un minimum d’informations, et sans avoir une idée plus ou mois précise de vos objectifs.

Notre conseil : avant de vous demander combien votre site vous coûtera-t-il, essayez d’aborder la question dans l’autre sens. Combien souhaitez-vous qu’il vous rapporte ? Combien souhaitez-vous qu’il génère de prospects ? Combien êtes-vous prêts à investir pour atteindre ce résultat.

 

Refonte de site internet B2B : un modèle de cahier des charges à compléter


par Emeline Bulcourt

Une réaction sur ce post, une question à ce sujet ?

Saisissez votre commentaire ci-dessous.

Articles associés :

 7 janvier 2019

Les étapes clés pour migrer votre site internet vers le CMS Hubspot

 27 septembre 2018

Hubspot CMS : ce que la solution a dans le ventre !

 23 août 2018

Entreprise BtoB : Comment améliorer votre tunnel de conversion