⇠ Retour vers le site | Tous les articles Let's talk!
Création/Refonte de site Hubspot

Les étapes clés pour migrer votre site internet vers le CMS Hubspot

Vous avez fait le choix de migrer votre site sur Hubspot et vous vous posez la question de savoir comment se passe concrètement la migration de votre site ? Vous avez tout à fait raison de vous interroger, car un projet de migration n’est pas anodin.

Une migration mal gérée peut entraîner certains risques importants : pertes en terme de référencement, bugs de rendu ou d’affichage de votre nouveau site, pages 404, interruption de service. Bref : il est important de bien cerner quelles sont les différentes étapes de ce process de migration, et les points de vigilance à connaître pour éviter ces écueils.

Etape 1 : Lister toutes les URL de votre site actuel

Avant toute chose, il est important de définir l’ampleur de la migration et de lister toutes les urls qui composent votre site actuel. Ce travail vous servira également dans le cadre des redirections d’URL, une des étapes les plus cruciales de la migration, détaillée à l'étape 2.

Pour réaliser cette démarche, vous pouvez utiliser des outils comme Screaming Frog, qui vont vous permettre de « crawler » votre site (ie. scanner votre site pour en extraire un certain nombre d’informations : url, liens internes, liens externes, pages d’erreur, etc).

Il est intéressant également de vous appuyer sur le sitemap de votre site afin d’isoler rapidement votre arborescence et les différentes pages à migrer. Le plus souvent, ce sitemap est accessible en tapant le nom de domaine de votre site, suivi de "sitemap.xml" (ex. www.monsite.com/sitemap.xml).

Si vous ne disposez pas de sitemap… profitez de la migration pour régler ce point... important ! Hubspot vous permet de le créer facilement depuis l'outil.

Etape 2 : Établir un plan de redirection

Migrer votre site sur une nouvelle plateforme (et en profiter potentiellement pour apporter des modifications d'arborescence) peut engendrer des changements dans les urls des pages de votre site.

Il est donc nécessaire de réaliser des redirections de vos anciennes urls vers les nouvelles, pour éviter à vos visiteurs de rencontrer des erreurs (ces fameuses pages 404) lorsqu’ils visiteront votre nouveau site.

Les redirections, de type 30x (301, 302, etc.) sont des instructions simples à destination des moteurs de recherche, qui leur indiquent qu’une page a été déplacée, supprimée ou remplacée.

En amont de la migration de votre site, vous avez donc tout intérêt à monter un plan de redirection, indiquant pour chaque URL de votre site actuel, la nouvelle URL qui sera utilisée.

Ces éléments seront ensuite à configurer dans Hubspot grâce à l’outil de mapping des urls.

Etape 3 : Recréer l’interface de votre site grâce aux templates de pages dans Hubspot

CMS---Page-Editor-2

Cette étape consiste à recréer la mise en page de votre site (à l’identique ou en y apportant des évolutions, mineures ou majeures s’il s’agit davantage d’une refonte) dans l’outil CMS d’Hubspot.

Il s’agira pour l’agence en charge de la migration (ou dans certains cas Hubspot directement) de réaliser l’intégration HTML/CSS des différentes pages sous forme de templates, de manière à ce que vous puissiez ensuite gérer le contenu de manière autonome dans le CMS.

Bien entendu, cette phase doit comporter une première étape de Quality Assurance, destinée à vérifier que les templates ainsi créés dans Hubspot aient un rendu identique à votre site actuel, et surtout qu’ils ne souffrent pas de problème de rendu ou d’affichage sur les différents navigateurs et selon les différentes résolutions d’affichage (desktop, tablette, mobile).

Etape 4 : Réintégrer ou importer les contenus

Une fois vos templates de pages créés, la prochaine étape consiste à recréer toutes les pages de votre site et à réintégrer l’ensemble des contenus au sein des pages.

Cette phase peut faire appel à plusieurs méthodes :

  • la saisie manuelle des contenus, certes chronophage, mais qui garantira le meilleur résultat. Elle s’opère dans l’outil de création des pages d’Hubspot.
  • l’import de données : selon la complexité de votre site et du type de données, cette méthode peut s’avérer complexe... et coûteuse. Elle reste toutefois à considérer si votre site est extrêmement volumineux.

Lors de la réintégration des contenus, il est important de ne pas oublier également de renseigner les balises metas de chacune de vos pages (titre et description) ainsi que les balises alt de vos images.

À l’issue de cette étape, vous devriez pouvoir prévisualiser votre site tel qu’il sera une fois mis en ligne, grâce à l’outil de preview d’Hubspot.

Etape 5 : Quality Assurance finale

5-raisons-refaire-site-internet

La phase de Quality Assurance est la dernière phase avant la mise en ligne, et est évidemment très importante.

Elle consiste, pour l’agence ou le prestataire en charge de la migration, à vérifier aussi bien les éléments d’interface et leur rendu sur les différents navigateurs et les différentes résolutions d'écrans, que les éléments fonctionnels et les points de vigilance SEO.

Pour vos équipes, il s’agit de valider officiellement que le site fourni correspond au livrable attendu, pour pouvoir planifier la mise en ligne.

Etape 6 : Mise en ligne du nouveau site

Une fois que l’ensemble des étapes précédentes ont été réalisées et que le site a passé haut la main toutes les vérifications, vous pourrez donc procéder à sa mise en ligne (j'entends votre soupir de soulagement !).

Si ce n’est pas déjà fait, il vous faudra configurer votre domaine pour le rattacher à Hubspot. Vous pourrez trouver la procédure à effectuer ici. 

Etape 7 : Procéder aux vérifications post-migration

Dans les semaines qui suivent la migration, il est nécessaire de procéder à un certain nombre de vérifications afin de s’assurer que la migration n’ait pas engendré d’erreurs.

Nous recommandons pour cela de vérifier les différents points suivants :

  • surveiller les remontées de pages d’erreur (pages 404) dans Google Search Console
  • vérifier la prise en compte du nouveau sitemap et demander une nouvelle indexation (depuis la Search console également)
  • s’assurer que Google Analytics (ou l’outil de tracking de votre choix) remonte bien les informations
  • suivre les positions de vos pages dans les moteurs de recherche (par le biais de Google Search Console toujours, ou d’un autre outil comme SEMRush par exemple) afin de détecter d’éventuels changements, et d'identifier d'éventuels problèmes impactant le référencement de vos pages

Egalement, si le nom de domaine du site a changé, il vous faudra le déclarer à Google, via l’option de changement d’adresse dans la Search Console.

 


Votre nouveau site est donc actif sur Hubspot, et vous allez désormais pouvoir tirer pleinement profit de l’outil, et faire de votre site internet un vrai levier marketing et commercial.

En intégrant qui plus est l’évolution et l’optimisation de votre site internet au coeur de votre stratégie d’Inbound Marketing, notamment par l’approche d’amélioration continue, ou Growth-Driven Design, il vous sera possible d’accroitre vos résultats en terme de génération de leads grâce à votre site internet. Il n'y a plus qu'à !

 


par Emeline Bulcourt

Une réaction sur ce post, une question à ce sujet ?

Saisissez votre commentaire ci-dessous.

Articles associés :

 21 janvier 2019

Comment se décompose le coût d’un site internet ?

 27 septembre 2018

Hubspot CMS : ce que la solution a dans le ventre !

 23 août 2018

Entreprise BtoB : Comment améliorer votre tunnel de conversion