⇠ Retour vers le site | Tous les articles Let's talk!

15 indicateurs principaux à suivre pour analyser votre stratégie digitale

Faire l'analyse de sa stratégie digitale : ah les fameuses statistiques ! Les chiffres, les chiffres, les chiffres ! Oui mais lesquels ? Si disposer de chiffres est une très bonne chose, encore faut-il avoir les bons et savoir comment les exploiter. 

Voici donc 15 données à connaître (et à recroiser) pour analyser la performance de votre stratégie digitale.

Analyse de stratégie digitale : les données à suivre sur votre site Internet


Très souvent, les représentants des entreprises que nous rencontrons ont un mot à la bouche : visites. Il faut plus de visites, toujours plus de visites. Cette vision n’est pas dénuée de sens mais elle ne se base que sur … une seule donnée, et une donnée quantitative qui plus est. 

Or, il faut comprendre que le marketing traditionnel s'essouffle. L’heure n’est plus à la quête de ces “vanity metrics” : ces indicateurs, généralement de volumétrie, qui ne questionnent à aucun moment si ces chiffres ont un réel impact sur vos objectifs. Et qui font généralement abstraction d’une donnée précieuse : la qualité

Il est loin le temps où l’on pouvait juste envoyer des emails par paquets pour gagner de nouveaux marchés. Désormais, il faut cibler et personnaliser votre stratégie digitale. Et cela démarre par analyser les bons indicateurs.

1 - Le nombre de sessions

Le nombre de sessions (ou visites) est une donnée importante à connaître dans le cadre de l'analyse de votre stratégie digitale. Elle concerne les performances de votre site Internet, votre blog ou votre application mobile. Cet indicateur vous permet de savoir si votre audience est suffisamment importante pour maximiser la visibilité de l’entreprise, vos produits et vos services.

2 - Le nombre de visiteurs uniques

La deuxième information à connaître et à recroiser pour s’assurer de la qualité de son audience : le nombre de visiteurs uniques. En effet, c’est très flatteur de se dire que votre site comptabilise 1.000 visites par jour, mais si vous n’avez que 3 visiteurs uniques, votre stagiaire, votre neveu et vous, avouez que cela n’a pas beaucoup d’intérêt. Caricatural certes, mais dans certains cas, nous ne sommes pas très éloignés de la vérité.

Lorsque vous procédez à l'analyse de votre stratégie digitale, plus le nombre d’internautes différents est grand, plus vous pouvez commencer à estimer que votre audience est diversifiée.

3- Le nombre de pages vues par utilisateurs

Pour aller plus loin dans l’analyse de votre stratégie digitale et de votre site Internet, vous pouvez également tenir compte du nombre de pages vues par utilisateurs. Cette information donne une indication fiable sur l’intérêt de vos visiteurs pour vos contenus mais également sur l’efficacité du maillage interne de votre site. Plus les internautes consulteront de pages de votre site, plus ils auront été sensibles à l’information proposée et aux croisements que vous leur proposerez de manière à leur fournir le parcours utilisateur le plus pertinent qui soit.

4 - Le temps passé sur le site

50.000 visites par mois. 45.000 visiteurs uniques. 3 secondes passées sur votre site en moyenne. Là encore, nous forçons la caricature, mais cela vous permet de vous faire une idée claire : vous avez de très nombreux visiteurs, mais ils ne restent pas.

Vous entrez dans un magasin, et à peine avez-vous passé le seuil et entraperçu l’intérieur, que vous faites demi tour. Nous sommes bien d’accord que cela n’est pas bon signe, non ? Et bien, c’est exactement la même chose sur votre site Internet. Plus l’internaute passera du temps sur votre site, plus cela sera positif pour vous.

Certains vous diront le contraire et que l’internaute doit accéder à l’information rapidement. C’est vrai et ce n’est pas incompatible ! S’il trouve la bonne information en quelques clics et que celle-ci l’intéresse, votre visiteur sera plus à même d'aller consulter d'autres pages de votre site (et qui le feront certainement progresser dans sa réflexion/sa décision d’achat).

5 - Le taux de rebond

Avant d’analyser le taux de rebond dans le cadre de votre stratégie digitale, nous allons déjà revenir sur ce qu’est cette donnée. 

Wikipédia nous offre une définition simple mais efficace : “Le taux de rebond est un indicateur marketing qui mesure le pourcentage d'internautes qui sont entrés sur une page Web et qui ont quitté le site après, sans consulter d'autres pages. Ils n'ont donc vu qu'une seule page du site”.

Idéalement, cette information est à re-croiser (entre autres) avec le temps passé sur le site. En effet, elle peut être interprétée de différentes manières :

  • Le taux de rebond est élevé MAIS l’internaute a trouvé l’information immédiatement, n’a pas eu besoin de cliquer ailleurs et il a passé suffisamment de temps sur la page pour tout lire.
  • Le taux de rebond est bas MAIS l’internaute a visité plusieurs pages tout en ne restant que très peu de temps sur votre site. Peut-être s’est-il lassé de ne pas trouver l’information !?
  • Le taux de rebond est élevé ET il n’est pas resté longtemps sur votre page… Là, ce n’est pas bon signe, il est temps de revoir votre stratégie après l’analyse et le constat de ces données.

Les statistiques de Google Analytics : indicateur de la stratégie digitale

6 - Le nombre de contacts

Reprenons l’exemple précédent : 50.000 visites par mois. 45.000 visiteurs uniques. 3 contacts… Les gens viennent vous voir mais ne s’intéressent pas à vous, ils ne vous interrogent pas, ils ne cherchent pas à en savoir plus.

Là encore, plusieurs interprétations sont possibles :

  • Votre site répond à 100% aux questions que se pose votre visiteur…
  • Votre site n’incite pas à l’interaction / à l’échange
  • Votre offre ne correspond pas aux attentes de vos visiteurs

Si nous vous souhaitons bien entendu le contraire, il est très rare que la première option soit avérée… 

Et si vous avez de nombreux contacts, pensez à considérer un indicateur clé dans le cadre de l'analyse de votre stratégie digitale : la qualité de ces contacts !

7 - Le nombre de téléchargements

Voilà une donnée importante, que nous vous recommandons d’analyser et également de croiser avec un certain nombre d’autres éléments.

Parmi les stratégies digitales que vous pourrez adopter, l’une d’entre elles, l’Inbound Marketing, allie création de contenus et mise à disposition de ressources en téléchargement. Cette approche par la valeur est une des plus qualitative qui soit.

En effet, si les internautes viennent nombreux sur votre site grâce au référencement naturel généré, entre autres, par vos contenus, s’ils passent du temps à lire et découvrir vos pages, et s’ils téléchargent les ressources que vous leur mettez à disposition en échange d’un certain nombre d’informations… On peut dire que vous avez (bien) fait le travail !

Téléchargez notre check-list afin de découvrir 70 critères pour  vérifier l'efficacité de votre stratégie digitale.

Analyse de stratégie digitale : les données à suivre pour vos réseaux sociaux

Pour les réseaux sociaux, nous constatons à peu près le même phénomène avec une focalisation quasi systématique sur ces fameuses “vanity metrics” : “je veux des fans, des followers, des likes !”. Nous allons l’aborder : ces indicateurs sont importants. Mais ne vous contentez pas de ces seuls chiffres : à l’heure où votre audience est sollicitée constamment de part et d’autre, assurez-vous qu’elle ne soit pas simplement passive, mais qu’elle présente un certain engagement avec vos contenus.

8 - Le nombre de fans / followers

Avoir de très nombreux amis / fans / followers est un premier socle, certes. Mais encore une fois cette donnée est très largement insuffisante

Depuis l’avènement des réseaux sociaux, de nombreuses marques et entreprises se sont lancées dans la course au plus grand nombre de fans. Mais qu’est-ce cela veut dire finalement ? Est-ce vraiment un gage de popularité ? Est-ce que cela fait de votre entreprise une référence influente ? La réponse est non ! La quantité ne fait, encore une fois, pas la qualité.

9 - Le nombre de likes

Dans le cadre de votre stratégie digitale, vous comprendrez aisément qu’il est tout aussi important d’être suivi que de créer de l’interaction avec vos fans et followers.

Nous parlions d’engagement de la part de votre audience : les likes en sont une première manifestation. Attention toutefois de ne pas vous laisser tromper par cet indicateur, qui reste une marque d’engagement relativement faible à l’échelle d’un individu, tant la démarche s’est démocratisée.

Les réseaux sociaux : indicateur de la stratégie digitale

10 - Le nombre de partages

Il est important d’analyser le nombre de partages de vos publications. Là encore, la dimension d’engagement est toute autre si votre post est diffusé, retweeté, partagé, transféré par un maximum de personnes plutôt que simplement “liké”.

L’impact de ce phénomène est double :

  • En partageant votre publication, les internautes qui suivent vos pages de réseaux sociaux vous rendent visible auprès de leur propre communauté 
  • En partageant votre publication, les internautes valident le message que vous véhiculez. En interagissant de cette façon, ils expriment une marque d’adhésion, et confirment votre expertise.

11 - Le nombre (et la qualité) des commentaires

Tout comme les deux données précédentes, il est important d’analyser les commentaires pour s’assurer de l’efficacité de votre stratégie digitale.

Cependant, cette fois, il ne suffit pas de se baser sur la seule information quantitative. En effet, si vous avez des milliers de commentaires mais que ces derniers sont essentiellement composés de critiques, de menaces ou d’insultes, on peut “naturellement” se dire que cela n’est pas très positif...

Ainsi, dans le cas présent, la quantité oui, mais si et seulement si ces derniers ont une connotation positive. Et, n’oubliez JAMAIS de répondre à tous les commentaires, qu’ils soient positifs ou négatifs. Cela permet de créer une relation privilégiée avec votre communauté et/ou de désamorcer d’éventuelles difficultés.

12 - Le nombre de contacts

Votre site Internet peut vous amener de nouveaux prospects, vos réseaux sociaux également ! Incitez les internautes à échanger et interagir avec vous vous permettra d’engager une relation personnalisée avec de potentiels prospects, de les aider en répondant à leurs questions, de les aiguiller vers les solutions pertinentes. Mais également, de fidéliser des contacts qui ont déjà fait confiance à votre entreprise et qui apprécient garder le lien et profiter de votre expertise.

Téléchargez notre check-list afin de découvrir 70 critères pour  vérifier l'efficacité de votre stratégie digitale.

Analyse de stratégie digitale : les données à suivre pour vos e-mailings

Même histoire pour les e-mailings… C’est généralement la course au taux d’ouvertures…  ! Cependant, d’autres indicateurs sont à prendre en compte pour juger de la qualité de vos e-mails.

13 - Le taux d’ouverture

Oui, le taux d’ouverture est important. Il est représentatif de la relation que vous entretenez avec votre base de contacts, mais aussi, de la pertinence de votre stratégie digitale. C’est bien entendu le premier indicateur d’intérêt : un contact qui n’ouvre jamais vos emails… est un contact perdu !

Comment expliquer un taux d’ouverture faible ?

  • Un objet de-mail peu attractif
  • Un mauvais ciblage (vous devez faire en sorte d’envoyer le bon message, à la bonne personne, et au bon moment !)
  • Une base de données vieillissante (il est recommandé de nettoyer votre base de contacts 1 à 2 fois par an). 

14 - Le taux de conversion

Le taux de conversion correspond au pourcentage de destinataires ayant effectué l’action attendue : inscription à un événement, téléchargement d’un contenu, etc. C’est l’un des indicateurs les plus importants à prendre en compte pour juger de la réussite de votre campagne e-mailing. Le point de départ étant bien entendu de définir, pour chacun de vos emails, un objectif.

Comment expliquer un faible taux de conversion ? 

  • Un mauvais ciblage / une mauvaise segmentation

  • Un call-to-action pas assez visible ou attractif

  • Un manque d’intérêt vis à vis de votre contenu

15 - Le taux de rejets

Il s’agit ici du pourcentage total d’e-mails envoyés qui n’ont pas été livrés dans la boite de destination de vos contacts. Ce taux reflète généralement l’état de santé de votre base de contacts. On distingue deux types de rejets : les “hard” et les “soft”.

Les raisons des “soft bounces” :
Les “soft bounces” sont des refus temporaires, qui signifient que votre message devrait être délivré plus tard. Les raisons de ces rebonds peuvent être :

  • Une boîte de réception pleine 
  • Un contenu trop volumineux
  • Un destinataire momentanément absent 

Les raisons des hard bounces :
Dans ce cas, votre e-mail est considéré comme étant indélivrable. Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de ce rejet permanent : 

  • Votre e-mail a été bloqué par le destinataire
  • L’adresse e-mail de votre contact n’est pas ou plus valide

Attention, un taux de rejets élevé peut porter préjudice à votre taux de délivrabilité et à votre réputation. Il est donc primordial de procéder au nettoyage de votre base de données, sous risque que vos communications email soient considérées comme indésirables.

Comment savoir si votre stratégie digitale est efficace ? 

Nous avons conçu une check-list regroupant 70 indicateurs pour vous aider à vérifier l’efficacité de votre stratégie digitale. En la complétant, vous pourrez découvrir votre score et identifier les forces et faiblesses de votre stratégie digitale.

efficacité stratégie digitale


par Benjamin Carré

Une réaction sur ce post, une question à ce sujet ?

Saisissez votre commentaire ci-dessous.

Articles associés :