⇠ Retour vers le site | Tous les articles Let's talk!

Quel CMS choisir pour créer votre site Internet ?

Article mis à jour le 22 mai 2020

L’essor d’Internet a permis une démocratisation des outils de conception de site web. Désormais, le plus complexe pour une entreprise n’est pas forcément de créer sa plateforme digitale, mais bel et bien de savoir quelle solution choisir pour créer son site Internet, dans un univers d’outils de plus en plus vaste.

Parmi ces outils, les solutions CMS (Content Management System) qui ont pour objectif de faciliter la prise en main et la gestion de votre site internet au quotidien.

Quel est l’intérêt de choisir un CMS, et quelles sont les solutions CMS existantes les plus plébiscitées ?

Faisons le tour de la question ensemble, afin de vous donner les cartes en main pour choisir la solution CMS la plus appropriée à vos besoins.

CMS : définition

CMS est un acronyme pour Content Management System

Un CMS est un outil qui permet de concevoir et mettre à jour (relativement) facilement un site Internet dynamique. La plupart des solutions CMS ne nécessitent que peu voire aucune connaissance préalable en informatique ou en développement, car ils intègrent des éditeurs de contenus et des espaces d’administration simples d’utilisation.

Il existe des dizaines de CMS, certains dédiés à la création de blog (Wordpress à son origine), d’autres à la création de sites vitrines (Wordpress, Joomla, Drupal), de sites e-commerce (Magento, Prestashop, Shopify), ou possédant des spécificités particulières, comme le CMS Hubspot qui intègre un CRM

Mais les solutions CMS ne cessent d’évoluer : certaines, comme Wordpress, offrent un spectre d’utilisation de plus en plus large. D’autres, comme le CMS Hubspot, se spécialisent pour adresser un marché spécifique. 

On assiste également à l’essor des Headless CMS, qui permettent une dissociation technique entre le système d’administration de contenu et la partie visible (front-office) du site internet.

Pourquoi choisir un CMS pour votre site Internet ?

Les solutions qui s’offrent à vous pour créer le site Internet de votre entreprise sont variées. 

Vous pouvez tout à fait opter pour une solution sur-mesure, “from scratch”, plutôt qu’un CMS, ce qui vous offrira toute la latitude de faire ce que vous souhaitez de votre site et d’adresser des besoins qui ne peuvent être couverts par un CMS (même si les cas de figure restent rares). 

Si le sur-mesure a ses avantages dans certains contextes, notamment applicatif, c’est une méthode longue, complexe et coûteuse, qui dans le contexte d’un site B2B, n’a pas de réelle valeur ajoutée. 

Plutôt que consacrer du temps et de l’argent à réinventer la roue, mieux vaut en effet que vos efforts soient consacrés à faire vivre votre site, à l’optimiser continuellement, à travailler sur sa capacité à attirer et convertir des prospects

Et pour cela, vous aurez besoin d’une solution accessible, dont la prise en main se fait sans difficulté, et qui peut évoluer dans le temps sans générer de coûts exorbitants de développement.

C’est ici toute la valeur et la force d’un CMS.

Le CMS allie à la fois un niveau de personnalisation avancé et la simplicité d’utilisation, tout en vous permettant de faire évoluer votre site Internet et de le mettre à jour régulièrement sans grande contrainte technique.

Refonte de site internet B2B : un modèle de cahier des charges à compléter

Les principaux CMS pour votre site web

Wordpress

Selon les chiffres fournis par W3Techs, Wordpress est actuellement le CMS le plus utilisé dans le monde. Près de 37% des sites l’utilisent, et 63% des sites réalisés à l’aide d’un CMS sont réalisés sur Wordpress.

À l’origine dédié principalement à la création de blogs, Wordpress a su se développer afin de devenir un incontournable dans le domaine de la création de sites internet B2B et B2C. 

Des extensions permettent d’élargir les fonctionnalités principales du CMS, comme l’extension WooCommerce par exemple, qui permet de doter votre site internet d’un espace marchand. Ou encore WPML pour mettre en place un site multilingue.

Les points forts du CMS Wordpress :

  • Gratuité et simplicité pour les fonctions de bases (édition de contenu, ajout de pages, gestion de menus, etc)
  • Open-source
  • De nombreuses extensions et plugins disponibles (55 000 extensions connues à ce jour)
  • Une communauté d’utilisateurs et de développeurs très étendue

Les points faibles du CMS Wordpress :

  • Le fonctionnement par extensions tierces, dont la fiabilité et la maintenance dans le temps n’est pas toujours garantie
  • Les mises à jour et la maintenance applicative nécessaires
  • Le plus sujet au piratage du fait de sa popularité

Joomla

La solution Joomla figurait parmi les leaders des CMS il y a une dizaine d'années. Fort d’une communauté de centaines de milliers de personnes dans le monde, Joomla proposait un outil gratuit, libre de droits, qui permettait de concevoir un site Internet et de le mettre à jour plus facilement que les méthodes plus traditionnelles de l’époque. 

Cependant, sa complexité d’utilisation face à l’essor de Wordpress et son évolution trop lente l’ont relégué au second rang, loin derrière le leader Wordpress (6,5% de parts de marché en 2018, contre 60% pour Wordpress.

Les points forts du CMS Joomla :

  • La gratuité du CMS
  • Une communauté qui reste très importante

Les points faibles du CMS Joomla :

  • Un positionnement trop flou par rapport à Wordpress et Drupal
  • Un outil qui peut s’avérer complexe d’installation ou d’utilisation pour un novice

Drupal

Troisième CMS le plus utilisé dans le monde avec 4,8% des parts de marché, Drupal est un des CMS préféré des développeurs car il offre plus de souplesse par rapport à ses concurrents Wordpress et Joomla. Drupal a donc les avantages de ses inconvénients et l’inverse. 

Si les techniciens le favorisent, il sera beaucoup moins accessible pour des utilisateurs lambdas. Ce CMS fait la part belle à l’aspect fonctionnel, à la gestion de paramètres, etc. Mais son outil d’administration est un frein pour toute entreprise souhaitant faire vivre son site au quotidien.

 

Les points forts du CMS Drupal :

  • La gratuité du CMS
  • Entièrement paramétrable & personnalisable
  • Les API disponibles (encore un truc de développeur ^^)

Les points faibles du CMS Drupal :

  • Trop complexe d’utilisation & d’installation
  • Performances SEO insuffisantes
  • L’austérité du backoffice

Le CMS HubSpot

Hubspot ne figure encore que très rarement dans les classements des CMS les plus utilisés. De part son âge (la première version de la solution a été lancée par Hubspot en 2014), mais également de par son positionnement.

Le CMS Hubspot vient combler un manque sur le marché des CMS à destination des entreprises “mid-market”, qui ont le besoin et la volonté d’utiliser leur site internet comme un outil central d’acquisition de prospects et de croissance.

En plus d’offrir les fonctionnalités coeur d’un CMS “traditionnel” (gestion du contenu du site, gestion d’un blog, etc), le CMS Hubspot va beaucoup plus loin en intégrant notamment :

  • un CRM complet
  • des outils de mise en place de tunnels de conversion (landing pages, formulaires, pop-up forms…)
  • des outils conversationnels (livechat, chatbots)
  • des outils d’A/B test et de personnalisation du contenu

Il est proposé en mode SaaS, par abonnement : si ce fonctionnement peut en rebuter certains, il offre l’avantage de vous affranchir de tous les coûts supplémentaires inhérents à la maintenance applicative, à l’hébergement, au monitoring, etc. Et de bénéficier d’un support gratuit de la part de Hubspot 24h/24.

Ce n’est pas un hasard si nous accompagnons aujourd’hui tous nos clients sur ce CMS, puisqu’il concentre tous les outils nécessaires à la bonne mise en place d’une stratégie de génération de leads et d’une démarche d’amélioration continue.

Les points forts du CMS HubSpot :

  • La combinaison CMS / CRM
  • Sa simplicité d’utilisation
  • Les outils marketing intégrés
  • Les reportings
  • Le programme de formation e-learning associé
  • Le support Hubspot 24h/24
  • L’environnement technique auto-géré (hébergement, serveur CDN, SSL, etc)

Les points faibles du CMS HubSpot :

  • Le coût (mais on se fera un réel plaisir de vous démontrer le contraire)
  • La communauté d’utilisateurs et de développeurs, encore réduite
  • Système propriétaire

Les CMS en mode SaaS

À l’instar du CMS HubSpot, de plus en plus de solutions CMS sont proposées en mode SaaS (Software as a Service). 

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Plutôt que de gérer par vos propres moyens le serveur d’hébergement et la maintenance de l’infrastructure technique sur laquelle repose votre site, celui-ci est auto-hébergé, et bénéficie de l’infrastructure offerte par le service en question. Pour profiter de la solution, vous payez pour cela un abonnement.

L’avantage de ce mode de fonctionnement est que vous bénéficiez généralement d’une infrastructure technique avancée, monitorée, et également d’un support client disponible pour vous aider en cas de difficultés. 

Ce mode de fonctionnement est de plus en plus courant : c’est le cas par exemple de solutions CMS de plus en plus populaires comme Shopify (dédié aux sites e-commerce), ou encore SquareSpace pour la création de sites vitrines.

Les headless CMS

Il s’agit d’une forme particulière de CMS dont la popularité est croissante depuis l’avènement des API. 

Les headless CMS ont la particularité de dissocier la partie visible du site (le “front-office”), du “back-office”, qui gère l’administration des contenus.

Une solution CMS Headless va donc se concentrer à proposer un système d’administration du site et des contenus du site qui puisse ensuite librement distribuer le contenu sur un site, une application mobile, ou tout autre support, et ce quelle que soit la technologie utilisée en front-office.

Parmi les CMS Headless les plus réputés, on peut citer ContentStack, Butter CMS, Contentful, CraftCMS.

Comment choisir le CMS le plus adapté pour votre site web ?

Vous l’aurez compris, l’offre autour des CMS est grandissante, et les nombreuses possibilités qui s’offrent à vous quant au choix de l’outil ne rendent pas la tâche facile.

Pour vous aiguiller dans votre réflexion, voici selon nous les questions essentielles à vous poser avant de choisir la solution CMS la plus appropriée :

 

  • Quels sont les objectifs visés par votre site ?
    Est-ce un simple site vitrine ? Doit-il générer des ventes directes grâce à un catalogue de produits et de la vente en ligne ? A-t-il vocation à attirer de nouveaux prospects ?
    Cette étape de réflexion vous permettra de répondre à la seconde question.

  • De quoi avez-vous besoin ? Quelles sont les fonctionnalités indispensables dont vous souhaitez disposer sur votre site ?
    L’aspect fonctionnel est souvent déterminant dans le choix de la solution, car certains besoins peuvent tout simplement éliminer de facto certains CMS, ou en privilégier nettement certains. Etablissez donc un relevé des fonctionnalités qui vous semblent essentielles (on dit bien “essentiel”, je vous vois venir avec votre liste au père noël :-) )

  • Quels sont vos moyens, internes et externes, financiers, humains ?Là aussi, ces questions sont déterminantes : la question du budget que vous souhaitez allouer (un conseil, ne pensez pas “one shot” ici, mais considérez bien votre budget pour toute la durée de vie du site) permettra d’identifier les solutions les plus appropriées.
    Les moyens humains sont également importants : disposez-vous de designer et de développeurs en interne ? Qui sera en charge d’utiliser/de gérer le site ? Pour quels besoins ? etc.

  • Avez-vous des contraintes particulières ? Techniques, organisationnelles, budgétaires ? Certaines contraintes ou pré-requis, sur lesquels votre entreprise ne peut ou ne veut pas déroger, viendront tout simplement éliminer ou favoriser certains CMS. 

 

Une fois ces réponses en tête, n’hésitez pas à vous rapprocher d’agences spécialisées sur la création de sites internet et sur les CMS cités pour obtenir un regard avisé sur la solution la plus appropriée (attention toutefois, l’objectivité ne sera pas toujours au rendez-vous…:-)).

CMS et Cahier des charges

Choisir un CMS n’est qu’une étape dans le processus de création de votre site Internet. Quelle que soit l’ampleur de votre projet, ne vous lancez pas sans avoir, au préalable, rédigé un cahier des charges qui intègre, entre autres, le CMS désiré. Cependant, vous avez bien d’autres spécificités à préciser. Pour vous aider, nous vous proposons ce modèle gratuit de cahier des charges.

Refonte de site internet B2B : un modèle de cahier des charges à compléter  


par Benjamin Carré

Une réaction sur ce post, une question à ce sujet ?

Saisissez votre commentaire ci-dessous.

Articles associés :